En FranceGuide d'achat
A la Une

Plaques d’immatriculation : pourquoi ont-elles différentes couleurs ?

En France, les plaques d’immatriculation sont blanches avec un lettrage noir. Pourtant, au fil des kilomètres, vous avez déjà certainement croisé des plaques minéralogiques d’autres couleurs : jaunes, rouges, bleues, vertes ou encore noires. 

A quoi correspondent ces couleurs ? Signification, législation… Actuauto.fr vous explique tout ! 

Plaques d’immatriculation, pourquoi ont-elles différentes couleurs ? | Actuauto.fr

Couleurs de plaques d’immatriculation : à quoi correspondent-elles ? 

En France, le système d’immatriculation actuel est entré en vigueur en 2009. Obligatoires sur tous les véhicules ayant reçu un numéro d’immatriculation SIV (format AB-123-CD), les plaques d’immatriculation blanches sont aujourd’hui les plus répandues sur nos routes puisqu’elles équipent la grande majorité des véhicules en circulation. Les plaques d’immatriculation au format SIV sont blanches, avec un lettrage noir et deux petites bandes bleues à chaque extrémité. 

Certains véhicules roulent encore avec les plaques de l’ancien système (format AB 123 CD), à savoir blanc à l’avant et jaune à l’arrière. Si vous êtes concerné, sachez qu’il est tout à fait possible de continuer de rouler avec une plaque jaune. En effet, pour le moment, le changement vers un numéro d’immatriculation SIV s’effectue seulement en cas de changement lié à la carte grise (changement de titulaire ou d’adresse par exemple). 

Le rouge pour les véhicules destinés à l’export

Pour circuler avec des plaques rouges, le véhicule doit être classé en catégorie TT, autrement dit en transit temporaire. Ces plaques sont bien évidemment provisoires puisque le véhicule n’est pas voué à rester dans le pays. D’une durée minimale de 3 semaines et maximale de 6 mois, la plaque d’immatriculation rouge fait mention de la date de validité à la place de l’identifiant territorial. 

Le noir pour les véhicules de collection 

Les plaques d’immatriculation noires sont uniquement réservées aux véhicules de collection, voitures et motos de plus de 30 ans qui ne sont plus en production. Attention, cette possibilité ne concerne que les véhicules passés en carte grise collection. Rouler avec des plaques noires sans la mention “véhicule de collection » dans le champ Z.1 sur votre carte grise vous expose à une amende de 135 euros. 

Le vert pour les véhicules diplomatiques 

Réservée aux véhicules du corps diplomatique (consulats, ambassades..), les plaques d’immatriculation vertes confèrent un certain nombre d’avantages. Ainsi, même s’il est bien évidemment tenu de respecter le Code de la route, le conducteur d’un véhicule équipé de plaques vertes est autorisé à rouler sur les voies de bus et dispensé de contrôle technique. Il bénéficie également de places de stationnement réservées. 

Si vous voulez vous amuser à deviner l’identité des conducteurs ou passagers des véhicules diplomatiques que vous croisez, voici quelques éléments pour vous aiguiller. En effet, les plaques vertes présentent des caractères oranges dont les différentes lettres ont une signification bien précise : 

  • CD pour le corps diplomatique
  • K pour le personnel diplomatique administratif et technique
  • C pour les consuls
  • CMD pour les ambassadeurs et chefs de missions diplomatiques. 

La plaque bleue pour les véhicules militaires 

Moins connues, les plaques bleues sont spécifiquement répandues dans les zones transfrontalières telles que l’Alsace ou la Lorraine par exemple. Elles équipent tous les véhicules des Forces Françaises stationnées en Allemagne (FFSA), aussi bien dans les régions frontalières que sur le territoire allemand. Cela concerne non seulement les engins militaires de la brigade franco-allemande et du 16e groupe de chasseurs mais également quelques véhicules de civils tels que les enseignants ou les agents du trésor public. 

Pourquoi et comment changer vos plaques d’immatriculation ? 

Plaques d’immatriculation, pourquoi ont-elles différentes couleurs ? | Actuauto.fr

Quelle que soit la couleur de plaque préconisée pour votre véhicule, une plaque d’immatriculation doit toujours être lisible et rester en parfait état. Ainsi, si votre plaque minéralogique est abîmée, pliée, ou qu’elle a perdu certains caractères, il faut la remplacer. 

Attention, avec le nouveau système d’immatriculation en vigueur depuis 2009, le numéro est attribué à vie au véhicule. Il n’est donc pas possible de faire changer votre numéro de plaque, à l’exception du numéro de département qui reste libre de choix et n’est donc plus obligatoirement celui du lieu de résidence. 

Vous pouvez acheter vos nouvelles plaques auprès d’un concessionnaire ou de votre garagiste habituel qui se chargera de faire fabriquer les plaques pour vous. Vous avez également la possibilité de les commander directement sur internet. 

La législation fixe la dimension, les caractères et la couleur des plaques minéralogiques. Il est donc totalement illégal d’ajouter des stickers ou des autocollants sur vos plaques puisqu’il s’agit d’un dispositif normé. Vos plaques doivent impérativement répondre aux exigences légales sous peine d’amende…  

Sachez néanmoins que certains sites, tels que notre partenaire MonGrossisteAuto.com vous offrent désormais la possibilité de personnaliser vos plaques en ajoutant un sous-titre. 

Jaunes, vertes, bleues ou noires, les plaques d’immatriculation n’ont désormais plus aucun secret pour vous ! Vous en aviez déjà croisé auparavant ? De quelle(s) couleur(s) ? Laissez-nous un commentaire pour nous le dire ! 🚘

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer