ActualitésEn chiffresEn France
A la Une

Voiture électrique ou voiture thermique : laquelle choisir en 2024 ?

Vous hésitez entre une voiture électrique et une voiture thermique ? Actuauto va vous aider à faire votre choix dans cet article en comparant les coûts, le bilan carbone, l’entretien… Ces deux types de véhicules présentent leurs avantages personnels. La sélection finale dépendra de votre mode de vie, de vos exigences en matière de conduite, ainsi que des conditions locales qui vous entourent.

Bilan carbone

Comme vous avez dû l’entendre à plusieurs reprises « une voiture électrique est moins polluante ». Cette affirmation est fondée puisqu’elle est 2 à 6 fois moins polluante qu’une voiture thermique au cours de son cycle de vie. Contrairement aux véhicules essence et diesel, elle ne génère pas d’émission de gaz à effet de serre.

Mais, lors de la fabrication d’un véhicule électrique, son impact carbone initial est bien plus élevé que celui d’un thermique ! Cela commence par l’extraction de lithium nécessaire pour la fabrication de la batterie, impliquant également une utilisation importante d’eau.

Le coût du plein : la voiture électrique l’emporte

En ce qui concerne la recharge d’une voiture électrique, il faut compter 2 à 3€ pour 100 km contre 6 à 8€ pour un véhicule thermique. Sur une base annuelle, pour une distance de 15 000 km, vous dépensez entre 300 et 450€ pour un véhicule électrique et entre 900 et 1 200€ pour un moteur thermique. Les économies réalisées ne sont pas négligeables.

Cependant, le coût d’achat est moins élevé pour une voiture thermique que pour sa concurrente. De manière générale, un véhicule thermique neuf coûte entre 15 000 et 30 000€ bien que les voitures essence soient moins chères que les diesels. Du côté de la voiture électrique, il faut compter entre 20 000 et 90 000€ à l’achat.

Égalité niveau entretien

Les deux nécessitent un contrôle technique tous les 2 ans. Il est nécessaire d’effectuer des vérifications régulières des pneus, des amortisseurs, de la carrosserie, des essuie-glaces, et autres pièces d’usure. Toutefois, le véhicule électrique est tout de même moins contraignant à entretenir que le véhicule essence ou diesel. Pourquoi ?

Il ne possède pas de combustion, ce qui le rend moins complexe qu’un véhicule diesel ou essence. De son côté, le fonctionnement de la voiture électrique repose sur un système de batterie garantie pendant 8 ans pour la plupart des modèles. Par contre, en cas de problème, les pièces de rechange du véhicule électrique sont habituellement plus chères.

Autonomie : un point pour les moteurs thermiques

Malgré les avancées technologiques, de nombreux conducteurs hésitent encore en raison de la limitation de l’autonomie des voitures électriques. Actuellement, les voitures thermiques surpassent largement les véhicules électriques en matière d’autonomie.

Parallèlement, bien que les infrastructures de recharge soient de plus en plus répandues en France, la recherche de points de charge pendant un trajet peut être perçue comme un obstacle. Il est toutefois important de souligner que le nombre de bornes de recharge dans l’espace public ne cesse d’augmenter.

De ce fait, si vous habitez dans le nord de la France et que vous souhaitez vous rendre vers le sud, l’autonomie d’une voiture électrique peut représenter un point de réflexion.

Quelles sont les pannes fréquentes d’une voiture électrique ?

Les voitures électriques ont beau être à la pointe de la technologie, elles ne sont pas épargnées par les pannes. Les logiciels représentent un point de préoccupation majeur, qui peut parfois nécessiter une visite en atelier. Mais le problème n°1 concerne la batterie 12V. Elle est présente dans n’importe quel véhicule thermique ou électrique, pour alimenter les accessoires de la voiture en courant.

En effet, elle est fortement sollicitée sur les voitures modernes avec un grand nombre de petits moteurs électriques, de logiciels, d’alarmes… La batterie 12V est un souci mineur, mais qui entraîne régulièrement un dépannage ou une intervention. Après la batterie et les logiciels viennent l’usure des pneumatiques, les pannes électriques, les freins et la direction.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer