Réparation & pannes
A la Une

Peugeot 3008 : comment résoudre un problème de perte de puissance ? 

Vous constatez une perte de puissance avec votre Peugeot 3008 ? Vous avez une sensation d’à coups lorsque vous appuyez sur l’accélérateur ? L’impression que la voiture broute ? 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul : la perte de puissance sur une Peugeot 3008 est malheureusement fort courante. Dysfonctionnement moteur ou simple problème de capteur, les origines peuvent être variées. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un problème de compression de l’air, généralement lié au turbocompresseur. 

Comment détecter un problème de turbocompresseur sur une Peugeot 3008 ? Actuauto.fr vous explique comment contrôler votre turbo en cas de dysfonctionnement et vous indique la marche à suivre pour résoudre le problème. 

Peugeot 3008 perte de puissance : à quoi sert le turbo ? 

La plupart des véhicules actuels sont équipés de turbocompresseur. Plus communément appelé “turbo”, cette pièce a pour fonction d’envoyer la bonne quantité d’air dans le moteur afin d’améliorer son rendement et ses performances. 

Le turbo joue donc un rôle majeur. Lorsque le turbo est endommagé ou percé, le moteur n’est plus en mesure d’envoyer la quantité d’air requise. Les pièces adjacentes telles que les soupapes, les durites ou encore le manchon de turbo doivent également être régulièrement contrôlées. 

De la même manière, pour fonctionner correctement, le turbo doit impérativement rester propre. En effet, lorsqu’il est encrassé, son efficacité peut être considérablement réduite. Quand ce n’est pas le cas, vous constaterez inévitablement une perte de puissance sur votre Peugeot 3008, ou de votre véhicule quel qu’il soit. 

Comment identifier un dysfonctionnement du turbo sur une Peugeot 3008 ? 

Votre Peugeot 3008 rencontre sans doute un dysfonctionnement au niveau du turbocompresseur si : 

  • le moteur manque de puissance, notamment lors des phases d’accélération
  • le voyant moteur du tableau de bord est allumé
  • le turbocompresseur est bruyant 
  • vous entendez un bruit sifflant quand vous relâchez la pédale d’accélérateur 

Une panne de turbo sur une Peugeot 3008 peut également être repérée suite à une hausse des émissions polluantes du véhicule, en cas de fumées noires à l’échappement notamment ou à une baisse du niveau d’huile moteur. 

Comment contrôler et résoudre un problème de turbo sur une Peugeot 3008 ? 

Le remplacement d’un turbo sur une Peugeot 3008 peut se révéler particulièrement coûteux. Au garage, entre les pièces et la main d’oeuvre, il faudra débourser a minima 800 euros pour repartir avec un nouveau turbo… 

Comme chez Actuauto.fr on est particulièrement sympas, vous trouverez ci-dessous un tutoriel pour réaliser vous même les vérifications sur votre 3008 et vous éviter ainsi une lourde dépense. 

Vous pouvez déposer le turbo lorsque : 

  • l’axe interne du turbo est cassé 
  • vous constatez un jeu très important au niveau du système palier ou un contact entre les roues et les carters (côté compresseur)
  • vous constatez un contact entre les roues et les carters (côté turbine A)
  • un écrou est manquant ou desserré (côté compresseur B)

Points de contrôle :

Contrôlez le filtre à air et remplacez-le si nécessaire. N’oubliez pas de nettoyer l’intérieur de la cuve du boîtier du filtre à air avant de le remettre en place. 

Contrôlez le serrage des brides de maintien des injecteurs et la présence d’amalgame (calamine, résidus, suies noires… ) au niveau des injecteurs. 

Si les brides de maintien des injecteurs sont desserrées mais qu’il n’y a pas d’amalgame, remplacez les écrous des brides maintien des injecteurs et les serrer à 4 Nm + 75° 

En revanche, en cas de présence d’amalgame, déposez l’injecteur de carburant concerné. Nettoyez le puit d’injecteur de carburant avec un produit adapté

Avant de reposer l’injecteur de carburant déposé, n’hésitez pas à enduire l’embase des vis colonnettes à l’aide de produit d’étanchéité afin d’éviter les remontées d’huile par le filetage. Serrez les écrous de fixation à 4 Nm + 75°

Voici les différents éléments qu’il faut contrôler : 

  • L’absence de corps étrangers dans la ligne d’air (avant et après le turbocompresseur) 
  • L’absence de bouchons dans les durites en amont du turbocompresseur
  • L’absence de pincement des durites du turbocompresseur. Les remplacer si nécessaire. 
  • L’absence de corps étrangers dans la sortie du couvre-culasse du circuit de réaspiration des vapeurs d’huile.

Nettoyez si nécessaire les éléments contrôlés. Remplacez ensuite les joints du turbocompresseur : le joint orange (1) en entrée du turbocompresseur sur le raccord entrée turbo et le joint torique (2) du raccord d’admission d’air. 

Déposez l’échangeur thermique air/air et assurez vous de l’absence de tout corps étranger. Retournez l’échangeur thermique air/air et patientez une quinzaine de minutes. Contrôlez à nouveau. En présence d’huile ou de corps étrangers, rincez l’échangeur thermique air/air au diluant. 

Et voilà, vous en savez désormais un peu plus sur le turbocompresseur de votre Peugeot 3008. Avez-vous déjà rencontré un problème de turbo ? N’hésitez pas à partager vos expériences avec ce type de panne dans les commentaires. 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer