ActualitésRéparation & pannes

Moteur 1.2 Puretech : les problèmes rencontrés avec le moteur PSA

Largement utilisé par le groupe PSA, le moteur 1.2 Puretech dans ses versions turbocompressées, 110 et 130 ch, voit sa fiabilité remise en cause.

Peugeot, Citroën, DS ou encore Opel, si votre véhicule est équipé d’un moteur 1.2 Puretech 110 ou 130 ch et a été construit entre 2013 et 2017, il faudra penser à l’emmener au garage pour un contrôle.

Le moteur 1.2 Puretech turbo est disponible sur un grand nombre de modèles de la gamme du groupe. On y retrouve :

  • Citroën : C3, C4 (Cactus et Picasso), Berlingo.
  • DS : DS3, DS4, DS 7 crossback, DS 5 LS.
  • Peugeot : 208, 2008, 308, 3008, 5008 ou Partner.

C’est une liste non-exhaustive dans laquelle nous constatons que le moteur est largement utilisé. Pourtant, ils font l’objet d’une vaste opération de rappel. Une campagne de rappel qui a pour objectif la mise à jour “du calculateur moteur afin d’améliorer le diagnostic du système d’assistance de freinage et éviter tout risque de réduction ou être de freinage.

Moteur 1.2 Puretech : les problèmes rencontrés avec le moteur PSA | Actuauto.fr

Quel est le problème du moteur 1.2 Puretech ?

Le principal problème vient de la courroie de distribution qui est victime d’une usure prématurée. Un défaut qui déclenche la colère des clients en raison du coût élevé de réparation que cela engendre.

En effet, la courroie de distribution devient humide puisqu’elle baigne dans le carter moteur.

Elle devient humide et vient boucher le circuit de lubrification, provoquant une perte de pression et une mauvaise lubrification du moteur.

Un problème qui survient particulièrement sur les véhicules qui roulent peu.

La cause est tout simplement le système de dilution de l’huile. Effectivement, des gouttelettes de carburants coulent le long de la paroi des cylindres dans le carter inférieur et viennent polluer le lubrifiant. Il devient alors beaucoup plus abrasif et accélère l’usure de la courroie de distribution et provoque même dans certains cas la casse du moteur.

De plus, d’autres dommages collatéraux peuvent apparaître. Des résidus de la courroie de distribution peuvent tomber dans la pompe à vide du système de freinage et la boucher. Ce qui engendre un durcissement de la pédale de frein et provoque un allongement des distances de freinage.

Quelles solutions lorsqu’on a un moteur 1.2 Puretech ?

En janvier 2021 une campagne de rappel a été lancée par PSA. Vous avez dû recevoir un courrier si votre véhicule est concerné par ce défaut. 220 000 véhicules qui ont été fabriqués entre 2013 et 2017 sont concernés par ce rappel. À noter que le rappel vise à contrôler et à corriger les problèmes du système de freinage uniquement et non ceux de la courroie de distribution.

Aussi, il existe une note datant de juillet 2022 qui indique que le problème de colmatage de la pompe à vide peut survenir sur des modèles équipés du moteur 1.2 Puretech post-2017.

Si votre véhicule présente une perte de puissance de freinage ou si le voyant de pression d’huile moteur s’allume, alors emmenez le à l’atelier. Ils feront plusieurs contrôles notamment le filtre à huile de la pompe à vide et l’état du moteur.

De plus, l’intervalle de remplacement de la courroie a été modifié. Le changement de la courroie de distribution pour ces véhicules était conseillé tous les 10 ans ou à 175 000 kilomètres. L’intervalle passe maintenant à 6 ans ou à 100 000 kilomètres. 

Le contrôle de la largeur de la courroie doit être effectué par l’atelier chaque révision périodique pour les moteurs 1.2 Puretech.

Pour les petits rouleurs qui feraient moins de 15 000 kilomètres par an, un entretien renforcé avec vidange tous les ans est préconisé.

Quels véhicules sont concernés ?

Tous les véhicules sortis entre 2013 et 2017 ayant un moteur 1.2 Puretech Turbo (110 et 130 ch) de la marque PSA.

Depuis 2013, la conception de la courroie a été revue à plusieurs reprises. La dernière modification date du mois de juin 2022. Théoriquement les véhicules sortis cet été seront épargnés par ce défaut. Mais il reste à vérifier que les modifications soient efficaces.  

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer