Actualités

Boîtes noires : un nouveau moyen de surveillance ?

Il y a quelques mois nous faisions le point sur la mise en place des boîtes noires sur les véhicules neufs dans notre article dédié. Elles sont enfin arrivées ! Le projet de loi est mis en place depuis le 1er mai 2022 elles seront obligatoires sur les véhicules neufs officiellement le 6 juillet 2022. Cette nouvelle norme de sécurité devrait permettre de réduire considérablement les accidents de la route mais pourquoi ?

Quels sont les avantages des EDR ?

Les enregistreurs de données permettent de connaitre les circonstances avant un accident de la route. Elles seront obligatoires sur de nombreux types de véhicules : bus, camions, utilitaires et voitures. Les informations recueillies seront uniquement celles obtenues avant un accident. En effet pour le moment il n’est pas indiqué que les forces de l’ordre ou les assurances bénéficieront des informations des conducteurs si aucun accident n’est arrivé. Attention tout de même à utiliser votre ceinture de sécurité, vos clignotants et à respecter les limitations de vitesse. Car même lors de petits accrochages les informations leur seront transmises.

Quelles informations seront collectées grâce aux boîtes noires ?

Tout d’abord la vitesse à laquelle roule chaque automobiliste, les phases d’accélération et de freinage. Mais également le port de la ceinture, l’utilisation des clignotants et des phares. Ces informations permettraient aux forces de l’ordre de connaitre les circonstances des accidents. Il existe encore aujourd’hui des délits de fuite, et des accidents qui restent en attente d’information pour déterminer les circonstances d’accident grave restant parfois sans réponse.

Des informations nécessaires causant de nombreux accidents non pris en compte…

Les boîtes noires ne prennent malheureusement pas en compte des éléments causant la majorité des accidents telle que le taux d’alcoolémie ou le niveau de fatigue des conducteurs. L’usage du téléphone portable au volant n’est également pas pris en compte, en effet les boîtes noires ne sont pas programmées pour fournir des images ou du son.

Toutes les informations collectées resteront-elles dans les boîtes noires ?

Selon Róza Thun rapporteuse du projet de loi européen les données seront remplacées et écrasée toutes les deux minutes jusqu’à ce que produise un accident. Les EDR peuvent ainsi fournir des informations des 30 secondes avant et après un choc les autres informations seront alors effacées.

Une évolution du nombre d’informations collectées est-elle prévue ?

Les informations ne sont pas claires, mais il est possible que d’ici quelques années la législation évolue concernant les EDR (Enregistreur de données). Ces boitiers ont certes été pensés pour réduire les accidents de la route en diminuant les excès de vitesse. Ils ne permettront pas de limiter l’usage des smartphones au volant et de tout autres élément externe.

Découvrez toute l’actualité automobile sur Actuauto.fr !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer