Réparation & pannesTutoriel
A la Une

Vanne EGR encrassée : que faire ?

Même si elle joue un rôle prédominant dans la réduction des émissions d’oxydes d’azote et qu’elle est désormais présente sur la plupart des véhicules modernes, la vanne EGR est une pièce souvent méconnue. 

Pouvant être à l’origine de certains dysfonctionnements, la vanne EGR a tendance à s’encrasser. C’est une pièce qui nécessite donc une vigilance particulière, et qui doit parfois être remplacée. 

A quoi sert la vanne EGR ? Pourquoi s’encrasse-t-elle ? On vous explique tout et surtout comment nettoyer une vanne EGR encrassée pour éviter de devoir la remplacer. 

A quoi sert la vanne EGR ? 

De l’anglais Exhaust Gaz Recirculation, l’abréviation EGR signifie recyclage des gaz d’échappement. Conçue pour réduire les émissions toxiques, la vanne EGR est désormais obligatoire sur la plupart des moteurs diesel récents et certains moteurs essence.  

Lorsque votre moteur tourne en bas régime (moins de 2000 tours/minute), une partie des gaz d’échappement n’est pas complètement brûlée. Qu’elle soit électrique, pneumatique ou mécanique, la vanne EGR fonctionne comme un clapet vers la chambre d’admission. Son rôle est de rediriger les gaz d’échappement imbrûlés vers l’injection afin de réduire au maximum le rejet de particules fines polluantes dans l’atmosphère. 

Lorsque la vanne EGR ne fonctionne pas correctement, votre véhicule risque de polluer davantage. Au-delà des émissions de CO2, ce sont surtout les oxydes d’azote (NOx) et les particules polluantes produites par la combustion incomplète du carburant qui posent problème. 

Les réglementations anti-pollution européennes ayant été renforcées, sachez que cela peut désormais constituer un motif de refus au contrôle technique. 

Comment reconnaître une vanne EGR encrassée ? 

Lorsqu’une vanne EGR est encrassée, dans la plupart des cas, cela se remarque rapidement. Suie sur la pièce, perte de puissance du véhicule ou encore émission de fumées noires sauront vous alerter.

De la même manière, si votre véhicule cale régulièrement, il faudra décrasser la vanne EGR, voire même la remplacer si son état d’usure le requiert. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à vous rendre chez un professionnel qui saura vous conseiller sur la marche à suivre. 

Le prix pour le remplacement d’une vanne EGR varie selon la marque et les modèles. Comptez en moyenne entre 200 et 600 euros pour le remplacement d’une vanne EGR, main d’œuvre comprise. 

Comment nettoyer une vanne EGR encrassée ? 

La vanne EGR se situe en général entre le collecteur d’admission et le collecteur d’échappement. Facilement repérable grâce à sa forme cylindrique, elle est généralement en métal et se compose d’un clapet mobile et de joints. 

Voici la marche à suivre pour nettoyer votre vanne EGR : 

  • Vanne EGR Mécanique 

Commencez par détacher le tuyau d’entrée en vérifiant son état. A l’aide d’un nettoyeur de carburateur, débarrassez la petite conduite des saletés et résidus présents. En cas d’incrustation, munissez-vous d’une petite brosse et d’un cure-pipe pour l’entrée des gaz d’échappement. 

  • Vanne EGR Electrique 

Avant de procéder au nettoyage, référez-vous au manuel d’instruction de votre véhicule pour connaître la marche à suivre. N’oubliez pas de débrancher au préalable toute source d’électricité pour effectuer le nettoyage en toute sécurité. Déconnectez la batterie en retirant la cosse du pôle négatif. Vous pouvez faire tremper les pièces à nettoyer dans le liquide de nettoyage du carburateur. Les dépôts seront ainsi plus faciles à éliminer. Attention, le joint d’étanchéité doit être maintenu au sec et au propre. 

Comment empêcher l’encrassement d’une vanne EGR ? 

La vanne EGR s’encrasse plus facilement sur un moteur qui tourne fréquemment au ralenti (circulation en ville à faible allure et ralentissements fréquents par exemple). Pour éviter tout risque de dysfonctionnement et empêcher l’encrassement de votre vanne EGR, Actuauto.fr vous livre quelques conseils. 

  • Varier les régimes de vitesses 

N’hésitez pas à varier les régimes de vitesse en alternant éco-conduite et haut régime, sur autoroute par exemple. Vous brûlerez ainsi toute la calamine accumulée dans votre système ce qui vous permettra de retrouver rapidement un fonctionnement normal.  

  • Nettoyer régulièrement les injecteurs 

N’hésitez pas à nettoyer vos injecteurs avec des produits adaptés à votre véhicule (diesel ou essence) tous les 20 000 kilomètres environ. 

  • Choisir un carburant de qualité

Sachez que la formation de calamine peut être favorisée par l’utilisation d’un carburant de mauvaise qualité. Pensez à bien choisir votre carburant lorsque vous devez faire le plein. 

  • Utiliser des additifs

Enfin, pour réduire la facture et éviter de devoir nettoyer ou remplacer votre vanne EGR, de nombreux additifs permettant de nettoyer la vanne EGR existent. Simples et rapides d’utilisation, ils se versent directement dans le réservoir de carburant. Utilisés régulièrement, ils vous permettront non seulement de maintenir la vanne EGR propre mais également d’augmenter la puissance de votre moteur, de réduire votre consommation de carburant et les émissions de gaz d’échappement nocifs. 

Et voilà, vous êtes désormais incollable sur le rôle et le fonctionnement de la vanne EGR ! Avez-vous déjà été confronté à un problème de vanne EGR encrassée ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer