ActualitésEn France

Enfants en voiture : bien préparer son départ en vacances !

L’heure de la fin de l’année scolaire a enfin sonné pour nos chères têtes blondes. Tant attendues, les vacances d’été arrivent enfin ! Que vous ayez opté pour un séjour au bord de mer ou pour une mise au vert à la campagne ou à la montagne, une première étape vous attend : la route !

“Maman, c’est quand qu’on arrive ?” 

“On peut s’arrêter ? J’ai envie de faire pipi !” 

“Papa, quand est-ce qu’on arrive ?” 

“J’ai trop chaud… et puis, je m’ennuie”

“On arrive bientôt ?!!! ”

Et oui, avant de pouvoir vous prélasser au bord de la piscine les doigts de pieds en éventail, il vous faudra d’abord affronter la terrible épreuve du trajet. Prendre la route avec un ou plusieurs enfants ne s’improvise pas, surtout si vous n’avez pas d’autre choix que celui de partir durant le week-end, en plein pendant les fameux chassés-croisés et les nombreux embouteillages qui en découlent.

Pour éviter que le voyage ne se transforme en véritable calvaire pour toute la famille, mieux vaut prendre quelques précautions avant le grand départ ! Actuauto.fr vous livre quelques conseils pour voyager le plus sereinement possible avec vos enfants en voiture.

Enfants en voiture : bien préparer son départ en vacances ! | Actuauto.fr

Planifiez le trajet

Quelques jours avant le départ, prenez un peu de temps pour anticiper le trajet. En planifiant votre itinéraire, vous éviterez ainsi de faire un détour inutile qui risquerait de rallonger la durée du parcours. L’idéal est de savoir à l’avance où s’arrêter, d’autant plus si vous voyagez avec un bébé.

Essayez si possible de vous caler sur le rythme et les habitudes de vos enfants, notamment en ce qui concerne l’heure des repas et des siestes, afin de fixer l’heure de départ. En partant la nuit ou à l’horaire de la sieste, vos enfants dormiront probablement pendant une bonne partie du trajet.

S’ils sont réveillés, mieux vaut être honnête avec eux en indiquant le vrai temps de route restant plutôt que de dire que vous êtes presque arrivés quand il reste encore 400 kilomètres à faire… En précisant le nombre exact d’heures, vous aiderez vos enfants à prendre conscience du temps restant. N’hésitez pas à tenir avec eux le décompte au fur et à mesure et même faire quelques révisions au passage pour les plus grands. Alors, combien de minutes dans 3h30 ?!

D’ailleurs, sur la route, vous pouvez également leur indiquer les différentes étapes du trajet, en nommant par exemple les grandes villes que vous allez traverser. Cela leur permettra de décomposer un trajet qui peut paraître bien long en plusieurs étapes, avec à chaque fois la possibilité de les occuper en leur demandant de retrouver le nom des villes sur les panneaux routiers ! Après les mathématiques, la géographie !

Aménagez la voiture

Pour faciliter le trajet, essayez de rendre plus confortable la banquette arrière. Personne n’aimerait faire 8 heures de route, coincé entre 2 valises… En leur aménageant un petit coin confortable et agréable, le voyage passera sans doute plus vite pour eux… et donc pour vous !

N’hésitez pas à emmener quelques petits coussins, incontestablement plus confortables que les appuis de fenêtre pour s’endormir ! Vous pourrez ainsi espérer un court temps de répit en cas de sieste. N’oubliez pas, bien entendu, doudous et/ou tétines, au risque de passer non seulement un trajet catastrophique mais également de très mauvaises vacances !

Pour les parents d’ados, n’hésitez pas à investir dans un cale-nuque ou un coussin lombaire par exemple.

Pour rendre plus agréable le trajet de tous les membres de la famille, équipez-vous de rangements et d’organisateurs de voiture. Vos enfants parviendront ainsi à se débrouiller seuls, puisqu’ils auront toutes leurs petites affaires à portée de main. (Bon ça c’est la théorie hein, ne nous en voulez pas s’ils vous sollicitent toutes les 5 minutes…)

Enfin, essayez de maintenir une température agréable à bord. Si votre voiture en est équipée, vous pouvez faire fonctionner la climatisation en veillant à maintenir un écart de température entre l’intérieur et l’extérieur inférieur à 10°C (5°C si vous roulez avec un bébé à bord). Le pare-soleil sera donc très certainement votre meilleur allié sur l’autoroute, là où la voiture roule, la plupart du temps, en plein soleil. Autre avantage : les pare-soleils latéraux protégeront les yeux de vos enfants non seulement des rayons du soleil le jour mais également des phares de voiture la nuit. Pratique si vous prévoyez de faire la route de nuit !

Occupez votre enfant

L’un des secrets d’un voyage apaisé consiste à savoir occuper son enfant pendant le trajet. Être coincé plusieurs heures, sans pouvoir bouger, assis dans une voiture, n’est agréable pour personne. S’il est plongé dans une activité qui l’intéresse (lecture, écoute de musique, jeux, tablette…), votre enfant verra moins le temps passer.

Quelques jours avant de partir, n’hésitez pas à lui demander ce qu’il souhaite emmener pour le trajet. Pour les plus jeunes qui ne sont pas forcément en âge de vous indiquer leurs préférences et qui n’ont pas encore tout à fait la notion du temps de route, il est conseillé de proposer de nouvelles activités, d’emporter des livres ou des jeux qu’ils ne connaissent pas encore. Le sac surprise marche à coups sûrs car il attise leur curiosité. Essayez, vous verrez, vous gagnerez quelques précieuses minutes de tranquillité, à condition bien sûr de bien gérer la découverte de chaque jeu ! (S’ils sortent tout d’un coup, c’est cuit…)

Si vous n’avez pas eu le temps de vous occuper de cette partie avant le jour du grand départ, pas de panique ! Vous pourrez facilement improviser de nombreux jeux pour toute la famille sans aucun matériel requis : le classique “ni oui, ni non”, “devine qui je suis”, un concours de blagues ou encore un jeu d’observation (le premier qui trouve une voiture blanche, un camion rouge, une moto, une voiture avec des enfants à bord, etc.).

Vous pouvez également prévoir quelques collations pour la route. Elles viendront casser la routine du trajet sans pour autant avoir besoin de s’arrêter. Proposez leur des choses faciles à manger en voiture : quelques friandises ou des fruits secs, des gourdes de compote ou encore des fruits frais peu juteux, les bananes par exemple. Et de l’eau à volonté bien entendu, surtout en cas de fortes chaleurs.

Dans tous les cas, même si, par chance, le calme règne à bord, n’oubliez pas de faire régulièrement des pauses. Cela permettra non seulement aux enfants de se dégourdir les jambes et d’évacuer leur trop-plein d’énergie mais également aux parents de bien respecter le temps de pause d’au moins quinze minutes toutes les deux heures recommandé par la Sécurité Routière. Vous verrez, ça vous fera aussi du bien de prendre un peu l’air, d’aller boire un café et de souffler un peu avant de vous réinstaller derrière le volant.

Et même si ça paraît évident, on ne le rappellera jamais assez : on ne laisse personne, enfant ou animal, dans la voiture lors de l’arrêt. En plein été, il suffit de quelques minutes pour que la température à l’intérieur du véhicule dépasse les 50 degrés !

N’hésitez pas à nous raconter dans les commentaires vos plus belles anecdotes d’aventures survenues sur la route des vacances (les pires ça marche aussi !). Toute l’équipe d’Actuauto.fr vous souhaite un bel été et d’agréables vacances !

Article rédigé par Pauline R.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer