A l'internationalActualitésEn France
A la Une

Bouton SOS : à quoi sert-il ?

Si vous avez eu l’occasion de monter à bord d’une voiture récente ces derniers temps, vous avez peut-être remarqué un interrupteur portant la mention SOS à l’avant du véhicule. Obligatoire pour tous les véhicules mis en circulation depuis le 1er avril 2018, le bouton SOS est un dispositif d’appels d’urgence également connu sous le nom de service semi-automatisé “eCall”. Normalement installé dans toutes les voitures neuves, ce bouton SOS vous permet de contacter d’une simple pression les secours en cas d’accident, n’importe où en Europe. 

Qu’est ce que l’eCall ? A quoi sert ce bouton SOS ? Que se passe-t-il lorsque vous appuyez dessus ? Actuauto.fr fait le point sur ce dispositif qui pourrait bien un jour ou l’autre vous sauver la vie. 

A quoi sert le bouton SOS ? Qu’est ce que l’eCall ? 

Le bouton SOS équipe désormais tous les véhicules mis en circulation en Europe depuis le 1er avril 2018. Relativement discret, il est généralement situé au niveau du tableau de bord ou en hauteur, à côté des interrupteurs des veilleuses sur le plafonnier, entre les pare-soleils. 

En appuyant sur le bouton SOS de votre véhicule, votre ordinateur de bord enclenche le dispositif “service semi-automatisé eCall”. Né d’une initiative de la Commission Européenne, ce système embarqué permet à une voiture accidentée d’appeler instantanément les services d’urgence. Quel que soit le pays de l’Union Européenne dans lequel vous vous trouvez, votre véhicule se connecte ainsi en quelques secondes au 112, le numéro de téléphone unique dédié aux appels d’urgence de l’Union Européenne. 

Au bout du fil, l’opérateur-trice pourra ainsi déclencher immédiatement l’envoi d’une équipe de secours sur place. Il se chargera notamment de leur transmettre toutes les informations relatives à votre accident et notamment la localisation précise du véhicule. En fonction de la gravité de l’accident, votre interlocuteur pourra également transmettre votre appel vers les services adéquats, les plateformes d’assurance par exemple ou vous mettre en relation avec les services d’assistance appropriés. 

Dans tous les cas, si votre état vous le permet, n’oubliez pas de signaler votre présence sur les lieux de l’accident avec un triangle et un gilet jaune en attendant l’arrivée des secours. 

Que se passe-t-il si vous êtes inconscient ? 

Si vous avez perdu connaissance ou en cas d’accident plus grave par exemple, vous ne serez peut-être pas toujours en mesure d’actionner vous-même le bouton SOS de votre véhicule. 

Pas d’inquiétude ! eCall veille sur vous ! En effet, la particularité du dispositif eCall est qu’il peut s’actionner seul, afin d’alerter lui-même les secours, même si vous êtes inconscient. Directement relié à l’ordinateur de bord de la voiture, le dispositif s’activera automatiquement en cas d’accident majeur, en cas de déploiement des airbags, de décélération brutale ou si la voiture fait un tonneau par exemple. 

Grâce à ce dispositif automatisé, les secours seront prévenus quelques secondes à peine après l’accident et seront ainsi rapidement sur place pour vous venir en aide grâce au GPS intégré.  

Qui reçoit les appels ? 

En France, le centre d’appel a été confié au Syndicat national des sociétés d’assistance. Ce sont ainsi les compagnies d’assurance telles que la MAIF, la Matmut ou encore la MACIF qui prennent en charge le coût de ce service. 

Le centre d’appel français est capable de répondre en seulement 13 secondes à votre appel d’urgence et d’évaluer, dans la minute qui suit, de la nécessité ou non d’envoyer une équipe de secours. En effet, en cas d’urgence, chaque seconde compte. On estime ainsi que le bouton SOS et le dispositif “eCall” associé pourrait permettre de sauver jusqu’à 2500 vies par an !

Destinée à sauver des vies, la mise en place du bouton SOS a néanmoins suscité de nombreuses polémiques, notamment au sujet de la protection des données. Les concepteurs assurent qu’il ne s’agit pas d’un outil de tracking car les différentes données, à commencer par la géolocalisation, ne seront émises qu’une fois l’appel enclenché. 

Que pensez-vous de ce dispositif ? Votre véhicule en est-il équipé ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer