A l'internationalActualitésInsolite
A la Une

Citroën : découvrez la publicité qui fait polémique en Egypte 

Aucun doute, Citroën commence vraiment mal l’année 2022. Le constructeur français est en effet au cœur d’une polémique en Egypte à cause d’une publicité diffusée en fin d’année 2021. Destinée à promouvoir la nouvelle C4, la publicité est accusée de banaliser le harcèlement de rue. 

Dans le sillage du mouvement mondial #metoo, des dizaines d’égyptiennes ont pris la parole sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement sexuel et les agressions dont elles sont victimes. A votre avis, bad buzz pour Citroën ou pas ? On fait le point pour vous. 

Une publicité pour la nouvelle C4

Le dernier spot publicitaire de Citroën en Egypte met en scène Amr Diab, l’une des plus grandes stars du monde arabe. Le chanteur se tient au volant d’une voiture, sur le point de renverser une passante. Surprise, la jeune femme s’arrête et dévisage le conducteur. Celui-ci prend alors une photo de la piétonne grâce à la caméra embarquée à bord du véhicule. Le portrait de la jeune femme s’affiche alors directement sur son téléphone et le slogan “Snap every beautiful moment”/“Capturez chaque beau moment” s’affiche à l’écran. 

Cette séquence, censée promouvoir la technologie de caméra connectée déployée sur la nouvelle C4, a immédiatement fait réagir les réseaux sociaux. A l’instar de l’américano-égyptienne Reem Abdellatif, célèbre militante des droits des femmes, de nombreux comptes se sont indignés. Tous s’indignent, considérant notamment que la publicité banalise le harcèlement de rue. 

Sur Twitter, la militante s’interroge : “qui a pensé que ce serait une bonne idée de faire une publicité qui permet le harcèlement sexuel, dans un pays où 98% des femmes ont déclaré avoir été harcelées à un moment de leur vie ?” 

Citroën accusé d’incitation au harcèlement sexuel 

Le quotidien du Caire Al-Shorouk fait état d’une véritable “vague de colère, de sarcasmes et d’accusations d’incitation au harcèlement sexuel” déclenchée en Egypte par la diffusion de cette publicité. Il faut dire en effet que l’Egypte est le pays arabe le plus touché par ce problème. En 2019, environ 90 % des femmes entre 18 et 39 ans déclarent avoir subi du harcèlement. 

La publicité questionne non seulement sur le harcèlement sexuel mais également sur le consentement et le droit à l’image puisque la jeune femme est photographiée à son insu. Or, la loi égyptienne est claire sur le sujet : il est interdit de photographier une personne sans son consentement. Un homme ayant harcelé et pris en photo une femme à l’aéroport du Caire sans son accord avait ainsi été condamné à 3 ans de prison ferme et contraint de payer une amende de 20 000 livres égyptiennes (environ 1 100 euros). 

Devant la vague de critiques soulevée par cette publicité, Citroën a finalement fait le choix de retirer la vidéo. Le constructeur français a également publié un communiqué de presse : “Nous avons été informés qu’une scène […] avait été perçue comme pas appropriée. Nous avons décidé de retirer cette version de la publicité et nous présentons nos excuses sincères à toutes les communautés offensées.” 

Or, ces excuses ont été particulièrement mal perçues et ont suscité de nouvelles polémiques. L’ONG Speak Up qui œuvre contre les violences faites aux femmes en Egypte souligne par exemple que c’est le scénario de départ qui est problématique et non pas l’interprétation qui a pu en être faite. 

Nouvelle sortie de route pour Citroën

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Citroën se retrouve au cœur d’une polémique sur les réseaux sociaux après le lancement d’un spot publicitaire. En 2018 par exemple, c’est une publicité vantant les mérites du freinage d’urgence automatique de la C3 qui avait beaucoup fait parler de la marque aux chevrons. 

Andy Warhol disait “n’importe quelle publicité est une bonne publicité”. Et  vous, qu’en pensez-vous ? Bonne pub ou plutôt bad buzz pour Citroën ce coup-ci ? 

Et voici pour le premier article ActuAuto.fr de l’année 2022. On espère qu’il vous a plu et que vous serez toujours aussi nombreux à nous lire cette année. N’hésitez pas à nous faire part de vos envies et idées de sujets dans les commentaires !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer