ActualitésEn FranceEnvironnementSociété

Assurance auto : la fin des vignettes vertes en France ?

France assureur souhaite depuis plusieurs années supprimer les vignettes vertes (vignettes d’assurance) des pare-brise des automobilistes Français. Une concrétisation voit le jour cette année. En effet des discussions sont en cours avec les ministères de l’intérieur, de l’économie et du transport.

Les vignettes vertes obligatoires depuis plus de 36 ans…

Ces petits carrés verts ont été mis en place afin de contrer les automobilistes roulant sans assurance et afin de faciliter les contrôles. Malheureusement 40 ans après leur mise en place le constat reste toujours le même. De nombreux véhicules ne sont pas assurés, c’est un réel danger et ce fléau n’est pas prêt de s’arrêter puisqu’en France il y aurait plus de 750 000 véhicules non assurés.

Même si vous possédez un véhicule qui ne circule pas il doit obligatoire être assuré, découvrez les raisons juste ici.

Quels sont les avantages de la disparition des vignettes vertes ?

Bon nombre d’automobilistes ont la fâcheuse habitude d’oublier de changer leur vignette verte lorsque celle-ci n’est plus valable. Pourtant, les compagnies d’assurances s’y prennent à l’avance pour l’envoi des nouvelles vignettes… En effet, si vous ne présentez pas aux forces de l’ordre votre attestation d’assurance lors d’un contrôle vous risquez une amende. Ce serait dommage pour un oubli !

Au delà de cet oublis, d’un point de vue environnemental supprimer les vignettes est un excellent projet ! En effet ce sont plus de 50 millions de vignettes imprimées chaque année. Les discussions se poursuivent actuellement mais celles-ci pourraient bien aboutir rapidement. En effet pour cela il est nécessaire de s’assurer de la fiabilité du fichier dématérialisé et de sa facilité d’utilisation pour l’ensemble des forces de l’ordre.

Plusieurs cas de figure existent :

  1. Être assuré mais ne pas avoir la vignette verte

    Lors d’un contrôle si vous ne possédez pas la vignette vous serez sanctionné de 35€. Vous avez alors un délai de 5 jours pour présenter votre certificat d’assurance. Passé ce délai une amende de 135€ vous sera adressée.

  2. Posséder une vignette verte plus valable

    Tout comme lorsque la vignette n’est pas apposé sur le coin intérieur droit du pare-brise disposer d’une vignette d’assurance ayant une date de validité passée est passible d’une amende de 35€.

  3. Ne pas être assuré

    Dans le cas où l’automobiliste ne serait pas assuré il risque une amende de 3750€ et d’une peine de prison inférieure à 10 ans. En effet, en cas d’accident les répercussions peuvent être grave pour le propriétaire mais également pour la ou les victimes.

Comment vérifier qu’un véhicule est assuré ?

Depuis 2016 un fichier des véhicules assurés (FVA) est mis en place. Celui-ci regroupe l’ensemble des véhicules assurés il est mis à jour régulièrement par les compagnies d’assurance. Les forces de l’ordres (police et gendarmerie) ont eu accès à ce fichier en 2019. Celui-ci leur permet alors de procéder à une verification directe.

Des économies pour les compagnies d’assurances et les assurés ?

Selon France assureur la délivrance de ces 50 millions de vignettes couterait 17 millions d’euros aux assurances. Cette économie permettrait de redistribuer l’argent aux assurés en diminuant leur cotisation ! De quoi redonner le sourire après la flambée des prix du litre de carburant.

Vous l’avez compris les assureurs sont donc en attente de la publication d’un décret qui annoncerait la suppression de cette vignette. Une fois celui-ci publié les assurances devront mettre en oeuvre ce changement tout en accompagnant les assurés.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Êtes-vous favorable à la suppression des vignettes ?

Découvrez toute l’actualité automobile sur Actuauto.fr !

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer